Mon idée pour le français - Fiche d'identité

1
2
3

La parole aux citoyens

Houleye Kane, Mon idée pour le français

Houleye vient de Mauritanie, elle nous décrit comment la langue française est nécessaire pour pouvoir faire valoir ses droits en Mauritanie, et surtout lorsque l'on est une femme.

"Mon idée pour le français, c'est lorsque les femmes reprennent le chemin de l'école pour défendre leurs droits".

Synthèse des résultats de la concertation

La consultation citoyenne sur la promotion de la langue française et du plurilinguisme dans le monde, dont l’organisation a été confiée à l’Institut français par le Président de la République, a été construite en 2 étapes :

  • En étroite concertation avec les Ministères de l’Europe et des Affaires étrangères, de la Culture, de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, une conférence a été organisée à Paris les 14 et 15 février 2018. Elle a rassemblé une grande variété de personnalités françaises et étrangères des milieux culturel et intellectuel, du champ de l’entreprenariat et de l’innovation, du secteur des médias, etc.
  • En parallèle, une consultation en ligne sur le site www.monideepourlefrancais.fr relayée notamment par le réseau culturel français à l’étranger a permis de recueillir les idées et propositions des citoyens – d’expression française ou non.

Une vidéo présentant le bilan de la consultation a été mise en ligne : 

La concertation en détail

  • La conférence visait à :

    • Créer une nouvelle dynamique d’actions pour la langue française et le plurilinguisme à l’international en favorisant les synergies entre acteurs des mondes universitaire, culturel, économique, médiatique, sportif, institutionnel, etc.
    • Rassembler et confronter les recommandations et suggestions de ces acteurs aux fins de promouvoir le français et le plurilinguisme.
    • Faire émerger des propositions nouvelles visant à enrichir la réflexion et le plan d’ensemble du Président de la République.
  • La consultation en ligne visait à :

    • Etablir un mode participatif donnant à chacun la possibilité d’adresser ses recommandations et suggestions pour la promotion du français et du plurilinguisme.
    • Susciter l’émergence des propositions nouvelles visant à enrichir la réflexion et le plan d’ensemble du Président de la République.
    • Sensibiliser le grand public français et étranger à la nouvelle dynamique d’actions pour la langue française et le plurilinguisme à l’international.
  • Etape 1: création d’un site internet pour organiser la collecte par l’Institut français (prestation réalisée par une agence spécialisée) et d’une vidéo invitant à déposer son idée sur le site dédié  (https://www.youtube.com/watch?v=7vocKgEzAqc&list=PLb4jEzkCnMUlh4dfu4YrPFxkFmYM9y2WL&index=39 ).

    Etape 2 : production de vidéos "capsules" donnant la parole à une grande diversité de francophones dans le monde présentant leur idée pour le français, visant à faire connaître l’initiative plus largement (prestation supervisée par l’Institut français, production réalisée par une agence spécialisée).

    Etape 3 : relai de communication réalisé par les postes diplomatiques dans le monde ; et mise en place de partenariats avec les médias.

    Etape 4 : sollicitation parallèle en direct du réseau culturel français à l’étranger pour compléter les envois de propositions réalisées à titre individuel (consultation ciblée organisée par les ambassades sous divers formats et renvoyée par courriel).

    Etape 5 : analyse, synthèse et restitution organisée des données collectées (réalisées par les équipes de l’Institut français).

    Etape 6 :  organisation d’un séminaire à Paris réunissant des acteurs des milieux culturel et intellectuel, de la coopération linguistique, du champ de l’entreprenariat et de l’innovation, du secteur des médias, de celui du sport, et de nombreux autres intervenants de la promotion du français à l’international. De jeunes citoyens de différentes nationalités, engagés localement dans des démarches innovantes, étaient également invités à prendre part à la discussion. Séminaire organisé en ateliers thématiques (1. le français, un enjeu économique et professionnel ; 2. le français à travers les médias et la culture contemporaine ; 3. l’éducation et la formation ; 4. la coordination des acteurs et les modalités d’action pratiques).

    Etape 7 : production d’un document de synthèse des idées (consultation site et séminaire) portant des recommandations pour la promotion de la langue française et du plurilinguisme au Président de la République. Ce document a permis d’enrichir un plan souhaité par le Président de la République pour faire face aux enjeux linguistiques de demain et renouveler l’image de la langue française à l’international.

Partagez cette concertation :