Jeunes pour un monde solidaire

1
2
3

Rappel de l'engagement de départ

Le point de sortie de la concertation

Les résultats seront exploités dans le cadre d’un groupe de travail mené au sein du Conseil national pour le développement et la solidarité internationale (CNDSI) sur la participation des jeunes à l’élaboration et la mise en œuvre de la politique de développement et de solidarité internationale de la France. Cette consultation aidera à nourrir la réflexion et à donner des pistes quant à la nécessité exprimée durant ces travaux d’inclure les jeunes dans la construction des programmes de coopération et des politiques publiques et s’inscrit en complément des réflexions du groupe de travail.

L’ensemble servira à faire émerger une stratégie ou un plan d’action au niveau du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères sur les enjeux de participation des jeunesses.

Communication autour des résultats de la concertation

Evénement de restitution en ligne prévu le 18 octobre à 11h30 (heure de Paris), ouvert à toutes et tous et notamment aux participants et participantes.

Un point d’étape pour mesurer les actions mises en œuvre par le Ministère en vue de prendre en compte les attentes exprimées par les jeunes sera organisé au printemps 2024.

Les résultats de la concertation n’ont pas l’objet d’une communication à la presse.

Mise en œuvre d’actions qui découlent directement de la concertation

Le groupe de travail du CNDSI – présidé par trois co-présidents issus de la société civile – a réuni des intervenants de plusieurs champs (universitaire, institutionnel, associatif) qui permettent de dresser un premier panorama sur la participation des jeunesses. Il remettra son rapport fin 2023, incluant des recommandations. Les co-présidents tiendront compte des résultats de la concertation pour rédiger leur rapport.

Il n’y a pas eu de mise en place d’un comité de suivi citoyen.

Des évolutions dans le fonctionnement de votre structure

L’intégration systématique des jeunes dans la définition des politiques publique de la France en matière de développement et de solidarité internationale est une orientation possible du futur plan d’action / de la future stratégie sur les jeunesses du MEAE.