Assises des Outre-mer - Fiche d'identité

1
2
3

La parole aux citoyens

La sécurité, l’accès aux services publics essentiels, l’amélioration du cadre et du niveau de vie nourrissent des aspirations dont les Assises ont montré la force

Ainsi :

  • 86 % des citoyens d’outre-mer n’ont pas ou peu confiance dans les politiques publiques menées dans leur territoire ;
  •  ils sont 90 % à souhaiter que les politiques publiques soient plus transparentes ;
  • seuls 46 % des citoyens d’outre-mer sont optimistes pour l’avenir de leur territoire ;
  • pour 64 % des habitants des Départements et régions d’outre-mer (DROM), les conditions de vie des jeunes sont perçues comme difficiles ;
  • 82 % d’entre eux conseillent aux jeunes qui cherchent à faire leurs études ou à trouver un travail, de quitter leur territoire.

 

Au-delà de ces préoccupations, il y a également des motifs de satisfaction partagés par tous :

  • 70 % des habitants des DROM se déclarent satisfaits des conditions de vie dans leur territoire.
  • 88 % se déclarent être fier de leur territoire d’appartenance.

Les Assises ont permis de soumettre 1 330 projets issus des consultations citoyennes, montrant la créativité des ultramarins.

Quelques témoignages

« Il faut développer des règles s’adaptant à nos spécificités naturelles, climatiques et historiques », Yann, Martinique

« Il faut trouver des solutions de relogement pour les personnes qui occupent des habitats informels, autres que des barres d’immeubles ». Marie, Guyane

« L’État français devrait avant tout se soucier des jeunes à savoir : mettre en place une formation efficiente pour le personnel éducatif, développer et financer davantage d’écoles, d’associations, d’actions et de formation en direction de la jeunesse » Mathilde, Mayotte

Synthèse des résultats de la concertation

Le Livre bleu Outre-mer contient l'ensemble des travaux réalisés au cours des Assises des Outre-mer, organisées entre octobre 2017 et mars 2018.

Celui-ci est structuré en quatre parties :

  • des territoires à vivre
  • des territoires accompagnés
  • des territoires pionniers
  • des territoires d'influence et de rayonnement

Idées phares de la concertation

Des sondages ont été réalisés par un prestataire privé en Guyane, Guadeloupe, Martinique et à La Réunion. Plusieurs thèmes apparaissent ainsi comme étant au cœur des préoccupations : le niveau de chômage, notamment celui des jeunes, le niveau élevé des prix, les difficultés de transport, les lourdeurs administratives, la santé, la sécurité...

Si chaque territoire possède ses spécificités, tous partagent des attentes fortes en matière de développement : transports en commun, soutien à la création d’entreprises et à la formation professionnelle, protection de l’environnement, accès aux soins, lutte contre les addictions et prévention de la délinquance.

Mais il ressort aussi de ces études d’opinion une dimension souvent omise : les ultramarins sont fiers de leurs territoires et pleinement conscients de ce qu’ils représentent dans leur bassin régional. Ils souhaitent se démarquer de l’image négative parfois entretenue par ceux qui ne s’intéressent à la France des outre-mer qu’à l’occasion des crises qui la secouent, ou à l’aune des clichés surannés dans lesquels le sens commun les enferme parfois.

La concertation en détail

  • Plus de 500 ateliers locaux ont été organisés, sous l’égide des préfectures avec la participation active des élus.

  • Des consultations Internet ont été organisées pour toucher un large public (12 000 répondants).

  • Des sondages ont été réalisés par un prestataire privé avec des échantillons représentatifs dans chaque Département et région d’outre-mer (DROM).

    Qu’ils soient institutionnels, issus du monde économique ou de la société civile, tous ont eu l’occasion d’exprimer leurs attentes et leurs ambitions.  

Partagez cette concertation :